Sélectionner une page

Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace figure parmi l’une des  plus grandes manifestations réunissant les professionnels du secteur aéronautique et les passionnés d’aviation. Pour sa 53ème édition, le salon international du Bourget s’est tenu du 17 au 23 juin 2019 au Parc des Expositions de Paris-Le Bourget. Avions, hélicoptères ou drones, toute la filière aéronautique et spatiale a présenté des démonstrations aériennes pour le plus grand plaisir des visiteurs. Le salon international de l’aéronautique et de l’espace est également l’occasion rêvée pour visiter le musée de l’Air et l’Espace. En effet, le billet d’entrée au salon suffit pour accéder à l’ensemble des collections du musée. Mais quelles sont les dernières innovations technologiques qui ont marqué le salon du Bourget 2019 ?

Histoire du salon professionnel du Bourget

Tout commence en 1908 lorsque le salon international de l’automobile a réservé une section pour les objets de l’air et le transport aérien. Une année après, la section aéronautique laisse place au premier salon international de la locomotion aérienne qui rassemble 380 exposants avec pas moins de 100 000 visiteurs. Durant la première guerre mondiale, le salon disparaît totalement et ne fait son grand retour qu’en 1919. Mais vu le déclin de l’industrie française de l’aéronautique après la guerre, une grande reconstruction est nécessaire. Pour cela, les responsables du salon ont décidé de l’organiser tous les deux ans pendant les années impaires. L’année 1951 marque le dernier salon se tenant au Grand Palais à Paris. A partir de là, tous les salons se sont déroulés à l’aéroport du Bourget. En 1963, un autre évènement touche le salon avec un changement de nom. Il devient désormais Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace ou SIAE qu’il a gardé jusqu’à aujourd’hui.

public durant le salon

Présentation du salon du Bourget

Le SIAE ou Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace est un grand évènement réservé à tous les acteurs de l’industrie mondiale de l’aéronautique. Se déroulant tous les deux ans (toutes les années impaires) à l’aéroport du Bourget, ce salon propose de fortes opportunités de rencontres ainsi que  de belles découvertes entre visiteurs et exposants. Depuis le lancement de ce salon, il est divisé en deux parties : les quatre premiers jours sont dédiés aux visiteurs professionnels tandis que les trois derniers jours sont consacrés aux véritables passionnés. Durant ce grand rendez-vous des professionnels du ciel, les visiteurs peuvent découvrir les métiers de l’aéronautique et diverses démonstrations. Durant l’édition 2019, le salon du Bourget a réunit plus de 2 300 exposants internationaux, 142 000 visiteurs professionnels et 290 délégations officielles venant du monde entier.

Les évènements qu’il ne fallait pas louper au salon du Bourget 2019

démonstration aériennes avions

Commençons par les démonstrations aériennes de plus de 150 aéronefs qui ont flatté les visiteurs. En 2019, Airbus a célébré son cinquantenaire en présentant en vol son A350-1000 ou encore la version militarisée de l’A330. Boeing n’a pas également manqué sa démonstration avec le Passenger Air Véhicule qui n’est d’autre le taxi du futur mi-chemin entre avion et drone. Les passionnés des avions militaires ont eu leur part de manifestations comme l’avion de combat JF-17 Thunder conçu par le chinois Chengdu Aircraft Industries Corporation avec la collaboration de l’armée de l’air pakistanaise.

Durant cette 53ème édition du SIAE, une autre célébration a eu lieu : les 100 ans du musée de l’air. Pour marquer cet évènement, les visiteurs ont eu l’occasion de faire la découverte du Concorde et du B 747, deux avions légendaires. Ce n’est pas tout ! Le salon du Bourget 2019 a surpris les visiteurs grâce à une exposition surprenante de Lego. La marque a fait construire à taille réelle un vaisseau de la saga Star Wars appelé le X-Wing Starfighter. Avec sa longueur de 10 mètres, son envergure de 9 mètres et sa hauteur de 2 mètres, ce vaisseau a utilisé plus d’1,5 million de briques et a nécessité plus de 2500 heures de travail.