Sélectionner une page

Le groupe Sony Interactive Network se trouve être à l’origine des supports PlayStation actuellement au centre de toutes les attentions. En effet, ces supports intéressent autant les joueurs invétérés que  la dernière génération de gamers. C’est pourquoi, le groupe n’hésite pas à innover dans des applications comme PlayStation Network. Mais quel est ce service et pour qui est-il destiné ?

 

Généralités sur le PlayStation Network

Le PlayStation Network, abrégé sous le sigle PSN, est une option offerte par Sony Interactive Network aux abonnés PlayStation depuis 2006. Ce service est destiné à donner plus de sensations aux gamers, débutants comme experts, en se confrontant dans les jeux. Mais en plus d’être un service de jeux multijoueur en ligne, celui-ci leur permet d’échanger gratuitement via les supports PS4, PS3, PS Vita et PS portable.

Por qué registrarse? | PlayStation Network | PlayStation

Comptant aujourd’hui plus d’1 milliard d’intéressés depuis 2011, le service sert également à avoir accès à la PlayStation Store et à d’autres éléments comme des vidéos ou le webzine. Il est cependant à noter que les applications disponibles depuis le PlayStation Network sont limitées en France. Cependant dans d’autres pays, il est possible d’accéder par exemple à Netflix ou à iView. Cette restriction n’empêche pas que le PlayStation Network soit accessible gratuitement. L’on y parvient après la création d’un identifiant (ID PSN) depuis une console PS4, PS3, PSP, PSP GO ou PS Vita. Le PlayStation Network est aussi accessible depuis le XMB où l’on verra son logo apposé.  D’ailleurs, c’est la présence de ce logo qui indique qu’une console dispose du service.

Une connexion haut débit est requise pour toute utilisation. L’identifiant associé au compte est universel. Les utilisateurs ont le choix entre deux types de compte : principal et secondaire.

 Le compte principal est réservé aux personnes âgées de plus de 18 ans. Celui-ci se rattache à un porte-monnaie. Le compte secondaire est disponible pour les mineurs. Néanmoins, un contrôle parental peut être exercé pour limiter les conversations en live et les dépenses mensuelles autorisées.

 

Le scandale Lidl pour la Playstation 4

La console PlayStation 4 reste jusqu’ici très appréciée par les joueurs de jeux vidéo. Beaucoup n’en disposent pas encore du fait de son prix à hauteur de 300 Euros. Mais en juin dernier, une grande promotion de 95 Euros se serait laissé entendre sur cette console tant prisée. A l’origine :  le magasin Lidl à Orgeval dans les Yvelines.

Lidl oferta PS4 a 95 euros y la lía muy parda

Cette information parvient très rapidement aux oreilles des gamers et crée le chaos devant la boutique le 17 juin dernier. Au rendez-vous devant ses portes à 8 heures du matin, voire dès l’aube : près de 500 joueurs avides de profiter de cette offre inédite. Cette foule empressée n’a cependant pas permis au magasin d’ouvrir ses portes. Les responsables ont dû contacter la gendarmerie avant que des clients mécontents ne frisent des agissements outrepassés. Ce qui a malheureusement eu lieu. Face à la situation qui commençait à dégénérer, les gendarmes ont dû recourir aux gaz lacrymogènes pour rétablir la situation et faire partir les personnes.

De son côté, Lidl a confirmé n’avoir partagé aucune information sur ladite promotion de la PS4, quoiqu’en effectuant souvent des offres promotionnelles sur d’autres produits du type. Toute la journée de ce mercredi, le magasin a fermé et annoncé publiquement qu’aucune vente de PS4 n’aurait eu lieu.

 

Le PlayStation Network face aux malwares

Les services du PlayStation Network ont été renforcés, notamment en ce qui concerne la confidentialité, après qu’ils aient été victimes de cybercriminalité en 2011 et en 2014. Le piratage a mis du temps à être maîtrisé étant donné l’ampleur des données d’utilisateurs accaparées par les malintentionnés :

  • Noms,
  • Domiciles,
  • Contacts,
  • Dates de naissance,
  • Identifiants et accès.

Le plus inquiétant fut certainement le piratage des informations bancaires des abonnés Playstation Network. Heureusement, Sony a su réagir et découvre apparemment que la communauté Anonymous aurait été à l’origine de ces dégâts. De même pour 2014, où le service ainsi que le Xbox Live aient été hackés par des américains sous le pseudonyme Lizard Squad. Une cyber-attaque ayant privé les amateurs de jeu en ligne pour Noël. Pour ce cas, les individus ont été arrêtés. Mais le groupe en a subi de lourdes conséquences financières évaluées à plusieurs milliards de dollars.  D’autant qu’il a dû dédommager des clients ayant porté plainte et remettre rapidement en ligne le PlayStation Network pour maintenir la fidélité de ses adeptes. Aujourd’hui, il a tout prévu pour une sécurisation optimale des données et pour ne plus permettre que de telles situations ne se reproduisent.