Améliorer le processus interne de votre entreprise grâce à la Business Intelligence

 

L’analyse des données permet d’assister les entreprises dans les processus de prise de décisions. Pour favoriser la consultation et l’analyse des données, l’utilisation d’une grande variété d’outils et de technologies, est indispensable. Il s’agit ici de la Business Intelligence. Découvrez dans cet article, ses avantages au sein des grandes et des petites entreprises.

 

Qu’est-ce que le Business Intelligence ?

 

La Business Intelligence (BI), également appelée informatique décisionnelle, est l’ensemble des infrastructures, des applications, ainsi que des outils utilisés pour faire circuler l’information. Elle a pour objectif de favoriser l’analyse de cette dernière afin d’optimiser les performances d’une entreprise. Concrètement, la Business Intelligence est le processus d’analyse de données effectué par la technologie afin de découvrir les informations utiles aux prises de décision des dirigeants et des autres utilisateurs. Pour se réaliser, la BI regroupe une grande variété d’outils, de méthodologies et d’applications permettant :

  • de collecter les données : ce sont celles qui proviennent des systèmes internes et des sources externes ;
  • de les préparer : il est important qu’ils soient prêts pour l’analyse ;
  • de les développer : cette étape précède le lancement des requêtes de l’ensemble des données.

 

Les avantages de la Business Intelligence pour une entreprise

 

Les programmes présents dans la business intelligence offrent de multiples bénéfices au sein d’une entreprise :

  • accélération de la prise de décision ;
  • amélioration de la prise de décision ;
  • optimisation des processus internes ;
  • augmentation de l’efficience d’exploitation ;
  • génération de nouveaux revenus ;
  • avantages face à la concurrence ;
  • identification des tendances du marché ;
  • repère des différents problèmes à résoudre ;
  • prise de décisions stratégiques.

Les outils d’informatique décisionnelle

 

De nombreuses applications sont présentes dans la Business Intelligence pour effectuer l’analyse des données, le reporting et le traitement analytique en ligne (OLAP), de BI en temps réel, de mobile BI, de logiciel de service et bien d’autres encore.

 

Les logiciels de data visualization

Ils permettent de désigner des graphiques, ainsi que d’autres infographies. Il existe également des outils permettant de réaliser les tableaux de bord et les cartes de performance qui affichent les données sous forme de métriques d’entreprise et d’indicateurs de performances. 

 

Les formes d’analyses avancées

Elles comprennent :

  • le data mining ;
  • le forage ;
  • les analyses prédictives ; 
  • les analyses statistiques ;
  • les analyses Big Data. 

La plupart des projets analytiques sont menés par une équipe de data scientists, de modeleurs prédictifs, d’analystes professionnels expérimentés. Les équipes BI, quant à elles, se chargent de projets plus simples.

 

Qu’est-ce que la chaîne décisionnelle ?

 

La chaîne décisionnelle est la chaîne de traitement de l’information destinée à transformer les données collectées en informations pour des fins décisionnelles. Cette dernière est composée d’éléments et d’outils présentés sous quatre catégories différentes répondant à une phase bien distincte.

 

Première étape

Elle consiste à effectuer la collecte de données provenant des différentes sources de l’entreprise, notamment le système de production. Ces dernières sont transformées avant d’être chargées vers la base de données. En résumé, c’est le processus ETL ou Extract, Transform, Load permettant d’adapter les données à une fin décisionnelle.

 

Seconde étape

La deuxième étape concerne le stockage des données ou la modélisation des données. En effet, les données sont centralisées et traitées afin d’être disponibles pour un usage décisionnel. Pour s’effectuer, les données sont déposées dans un Data Warehouse ou un Data Mart qui sont des bases de données spécialisées pour les requêtes décisionnelles.

 

Troisième étape

C’est le processus de restitution ou de distribution des données. Elle utilise différents outils pour restituer l’information, afin qu’elle devienne exploitable pour la prise de décision. Il existe également des outils de reporting, des outils de navigation dans les cubes, des outils de statistiques et des portails d’accès aux tableaux de bord. Ces derniers favorisent la distribution des informations à tous les partenaires.

 

Quatrième étape

Cette dernière étape se centralise sur l’exploitation des données. Ces dernières, après avoir été nettoyées, accessibles, consolidées et stockées, peuvent être analysées par les utilisateurs finaux ou encore les spécialistes de l’analyse. Pour cela, des outils tels que les cubes OLAP, le Data Mining et les tableaux de bord sont les indicateurs clés utilisés.

 

Ainsi, la Business Intelligence est une démarche prédictive permettant de fournir la bonne information, au bon moment et à la bonne personne. Pour cela, elle augmente largement l’efficacité opérationnelle à partir d’une anticipation des comportements d’achat.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn