Sélectionner une page

Vous souhaitez promouvoir votre image de marque à travers des goodies publicitaires ? Il est important de bien choisir la technique de marquage à utiliser. Elle dépend essentiellement de votre objectif, mais aussi de l’objet publicitaire à faire fabriquer. Voici les différentes techniques parmi lesquelles vous pouvez faire votre choix.

La sérigraphie ou impression d’écran en soie

C’est sans aucun doute la plus utilisée des techniques dans le domaine promotionnel. Elle consiste à recouvrir d’encre la surface à marquer. Cette technique fait appel à l’utilisation d’un pochoir. Cet outil prend essentiellement la forme du logo ou du dessin souhaité. Pour que le rendu se rapproche le plus de la couleur souhaitée, l’encre est préparée selon le pantone, le nuancier utilisé dans l’univers de l’impression et de la conception graphique. Un second pochoir peut être créé pour toute couleur supplémentaire. Si vous optez pour ce procédé, vous pouvez bénéficier d’un marquage publicitaire de qualité et durable.

La broderie de marquage

Il s’agit d’une technique qui est exclusivement réservée aux matières textiles. Vous pouvez donc l’utiliser pour personnaliser des vêtements, des casquettes ou des sacs comme vous pouvez le voir sur maxilia, un spécialiste des objets publicitaires. Le plus grand avantage avec la broderie est le fait que sa texture volumineuse offre un rendu très qualitatif.

La tampographie ou le marquage aux tampons

C’est une méthode de marquage universelle faisant partie des plus utilisées dans le domaine des objets publicitaires. Ceci est dû au fait qu’elle peut être adaptée à presque tous les types de supports publicitaires. Le cliché est directement imprimé sur un produit à l’aide d’un tampon en silicone. Pour cela, du film d’encre très fin est utilisé. Grâce à la forme du tampon, il est possible d’imprimer des objets publicitaires plats, angulaires, cylindriques, etc. Avec la tampographie, vous pouvez obtenir des marquages à la fois précis et rapides.

Le marquage ou gravure à laser

La gravure est obtenue à partir d’un faisceau laser. La lumière du faisceau est projetée au moyen d’une lentille optique sur le support haute densité, ce qui entraîne un léger creux de l’objet promotionnel. Ce type de marquage nécessite une répétition très précise des passages de faisceaux. De ce fait, la gravure est indélébile tout en apportant une réelle valeur ajoutée aux objets publicitaires créés.

Le marquage par autocollant

Ce support promotionnel est à la fois fin et interchangeable. Cela permet de renouveler facilement le message publicitaire en fonction des nouveautés, des tendances, etc. Il existe plusieurs types de qualité et de finition. Vous avez le choix entre des autocollants opaques, repositionnables, réfléchissants, fluorescents, métalliques, thermocollants, vernis, découpés et phosphorescents. Avec ce moyen de communication, vous pouvez faire beaucoup d’économies tout en bénéficiant d’un important niveau de personnalisation. En plus de cela, le délai de fabrication est très court.

Le flocage ou marquage par transfert à chaud

Avec cette technique, un support thermocollant est imprimé directement sur un matériau textile grâce à l’utilisation d’une pression à chaud d’environ 145° C. Le flocage forme un film mince fondu sur le support de publicité. Comme il est très facile et rapide à mettre en œuvre, le flocage est très compétitif en matière de prix.

Le marquage par sublimation

La sublimation de colorant fonctionne à partir d’une imprimante spécialement conçue avec de l’encre de sublimation. Le marquage est imprimé sur du papier transfert spécial. Sous l’effet de la chaleur, l’encre se gazéifie et est assimilée par le support publicitaire. L’encre refroidit au contact du substrat et se solidifie. Cette impression promotionnelle est réservée aux supports textiles en polyester ou aux supports durs préalablement traités avec un vernis polyester. Le résultat est de très bonne qualité surtout pour les visuels complexes comme les photos.

Le marquage par immersion ou par transfert hydrographique

Cette technique consiste à immerger l’objet de communication dans une cuve de trempage où un film imprimé à la surface de l’eau est placé au préalable. Une fois que l’objet promotionnel est en contact avec l’eau, le film est appliqué sur les courbes du produit promotionnel.

Cette méthode peut être utilisée pour les métaux, le verre, le plastique ou le bois dur. Le marquage hydrographique s’applique à tous les matériaux qui peuvent être trempés dans l’eau sans qu’ils risquent de se détériorer.