Développement full stack ou CMS pour un e-commerce ?

L’essor important d’internet dans l’activité économique rend aujourd’hui nécessaire l’utilisation d’un site de vente en ligne. Ces derniers requièrent donc une attention particulière dans leur conception tel que le choix d’un développement full stack ou CMS ? Lequel choisir pour son site de commerce électronique ?

Développement full stack : de quoi s’agit-il ?

Le développement full stack est la technique classique de création de sites web. Concrètement, il prend en compte les deux principales notions entrant dans la création d’un site de vente : le front end et le back end. Le premier fait référence à l’interface du site, son ergonomie et sa navigabilité. Le second fait référence aux différentes obligations d’un site web comme l’hébergement, la base de données et les applications.

Contrairement à l’opinion largement répandue, le développement full stack n’est pas une simple affaire de codage. Il nécessite l’expertise d’un professionnel comme une agence de développement web qui prendra en compte tous les paramètres d’un tel exercice. Le recours au développeur permettra également au commanditaire de bénéficier d’un site parfaitement conçu, unique et organisé de l’interface à l’optimisation. Cela ne fera que convaincre ses visiteurs et accroître son chiffre d’affaires.

développement full stack

Quid du CMS ?

CMS est un acronyme anglais qui désigne « content management system ». C’est également un terme générique qui désigne toutes les solutions simples de création de sites web. Le principal objectif du CMS est de permettre la création de sites web à toutes personnes ne disposant pas forcément ou de très peu de connaissance technique dans la programmation. C’est pour cette raison qu’il offre la possibilité de séparer le contenu du site de sa mise en forme et d’éditer le contenu en question depuis n’importe quel accès.

Il s’agit d’une véritable solution innovante parce qu’elle change complètement la donne dans le milieu en ce sens qu’elle fluidifie véritablement les créations de sites ainsi que le développement des activités sur le web. Cependant, au-delà de la possibilité d’éditer à souhait le contenu du site, les CMS permettent de gérer l’interface et l’ergonomie. La plupart des CMS proposent souvent gratuitement des plugins et des guides assez intéressants pour l’organisation du site. Évidemment, malgré les guides, l’utilisation de ses plugins nécessite un minimum de connaissance du développement de site.

Full stack ou CMS ?

Le choix entre ces deux méthodes de développement est délicat. Avant de jeter son dévolu sur l’un ou l’autre, il est important de prendre en compte des éléments comme le budget, les connaissances techniques et le délai. Comme précédemment évoqué, le développement full stack nécessite absolument le recours à un développeur de site. Cette option est donc recommandée pour les personnes ne disposant d’aucune connaissance technique et ne désirant pas particulièrement gérer le site eux-mêmes. De même, elle nécessite un certain budget parce qu’il faudra payer pour la création et le suivi du site.

Le CMS par contre ne nécessite aucunement l’intervention d’un développeur. De plus, il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances en coding pour l’utiliser. Il suffira de suivre le canevas décrit par le CMS choisi. Niveau budget, les seules dépenses seront liées au nom de domaine, à l’hébergement et aux plugins ou éléments à utiliser sur le CMS.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn