Sélectionner une page

Le nom de domaine est l’identifiant de tout site web. C’est le principal élément d’une adresse web. Il sert à enregistrer et à rendre visible le site sur les moteurs de recherche. Le nom de domaine est la passerelle qui permet aux internautes d’atterrir sur un site plutôt que sur un autre. Il est donc capital de bien le choisir. Il en va de même pour l’extension de domaine qui est intimement liée au nom de domaine. L’extension est également appelée suffixe ou TDL (Top-Level Domain ou Domaine de premier niveau en français). Elle peut propulser la visibilité d’un site comme elle peut la plomber, en fonction du choix. Lisez ici l’essentiel à savoir pour bien choisir une extension de domaine.

Les types d’extensions de domaine

Un nom de domaine est composé de deux parties situées de part et d’autre du point. La partie gauche est appelée « domaine de deuxième niveau » et la partie droite, « domaine de premier niveau » ou « extension ». Par exemple, l’extension du nom de domaine « hebergementweb.fr » est « .fr ». Il existe trois grands types d’extensions.

Les extensions de domaine géographiques

Les extensions de domaine géographiques sont celles liées à la localisation des pays. Elles comportent généralement deux caractères qui représentent les abréviations des pays. Ainsi,

  • l’extension de nom de domaine .fr est rattachée à la France;
  • l’extension .uk est dédiée au Royaume-Uni (United Kingdom en anglais) ;
  • l’extension .ca est consacrée aux sites web hébergés au Canada ;
  • l’extension .us est liée aux États-Unis (United States) ;
  • l’extension .be correspond à la Belgique, etc.

Une extension de domaine géographique a pour but de rendre disponible un site dans un pays et lui permet d’être classé parmi les sites nationaux. Si votre cible se trouve en France par exemple, l’idéal serait donc de choisir l’extension .fr. Ainsi, votre site bénéficiera d’un référencement optimisé et sera également enregistré par l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération (AFNIC).

extension de domaine ; tld ; nom de domaine

Les extensions de domaine génériques

Les extensions de domaine génériques sont les plus utilisés au monde, les plus populaires étant .com, .net et .org. Au sein de cette famille, il y a trois sous-catégories, à savoir :

  • les extensions sponsorisées,
  • les extensions non sponsorisées,
  • les extensions restreintes.

Les extensions sponsorisées sont employées par les institutions locales, nationales et internationales. Ainsi, les gouvernements utilisent généralement .gov ou .gouv, les instances militaires emploient .mil et les organismes du secteur de l’éducation, .edu. Quant aux extensions non sponsorisées, elles sont libres d’usage. Elles sont tout de même gérées par une autorité de régulation, à savoir l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN). En ce qui concerne les extensions génériques restreintes, leur enregistrement est soumis à des conditions données. En voici quelques exemples : .pro, .name, etc.

Les extensions de domaines spécifiques

Les extensions de domaine spécifiques sont apparues depuis une dizaine d’années et permettent à des sites de se démarquer du lot sur internet. Il est possible de personnaliser ce type d’extension et de le rendre unique. Nous avons notamment :

  • les extensions spécifiques publiques, accessibles au public sans condition, comme .work ;
  • les extensions spécifiques relatives à des régions (geoTLD), telles que .lyon ;
  • les extensions spécifiques liées à des marques, comme .sony ;
  • les extensions spécifiques dédiées à des communautés telles que .green ;
  • les extensions spécifiques à des thématiques, comme .sexy ;

Pour la création d’une extension de domaine spécifique, il est important que l’activité du site ait un rapport avec l’extension demandée. L’ICANN y veille particulièrement, afin que les internautes aient une idée des sites sur lesquels ils désirent se rendre. Par exemple, il serait inapproprié d’utiliser l’extension .xxx alors que votre site ne propose pas des contenus pour adultes.

Les critères de choix d’une extension de domaine

Pour trouver l’extension de domaine qui vous conviendra le mieux, vous devez prendre en compte certains paramètres.

Le registraire

L’achat des noms de domaine se fait au niveau des registraires ou bureaux d’enregistrement. Ceux-ci proposent leurs services sur internet. Plus la demande d’extensions de domaine s’accroît sur le marché, plus les registraires deviennent nombreux. Et il va sans dire que tous ne sont pas dignes de confiance. Pour faire un bon achat, vérifiez si le registraire a été accrédité par au moins un registre officiel de gestion des extensions. De plus, optez pour un registraire qui assure la mise à jour des bases de données et propose une interface intuitive. L’idéal serait que la structure propose également des services complémentaires tels que les solutions d’hébergement, de serveurs et de cloud computing.

extension nom de domaine ; extension geographique ; extension specifique

L’activité du site web

Une fois le registraire de confiance trouvé, vous aurez à lui demander des informations sur l’extension de domaine que vous désirez. Déjà, sachez que celle-ci doit refléter l’activité de votre futur site web, ou être générique et donc adaptable à toute activité. Si le site a pour but de fournir des contenus à caractère éducatif par exemple, l’idéal sera d’opter pour une extension spécifique comme .edu. Par contre, si votre site est dédié au tourisme à Paris, vous pouvez choisir l’extension spécifique .voyage ou .paris.

Le budget

Pour acquérir une extension de domaine, vous aurez à réaliser un certain investissement. Le budget fait donc partie des points que vous devez évaluer pour en choisir une. Les prix des extensions de domaine varient énormément en fonction des demandes sur le marché. C’est dire qu’une extension très sollicitée sera forcément beaucoup plus chère qu’une autre qui est peu convoitée. Alors que des extensions comme .xyz, .biz ou .uno sont disponibles pour moins d’une dizaine d’euros, d’autres telles que .com ou .web peuvent coûter des dizaines de milliers d’euros sur des noms de domaines très demandés. Si vos ambitions sont plus grandes que votre budget, le registraire vous le fera savoir. Il cherchera alors pour vous la meilleure extension possible pour votre budget.

Le référencement

L’un des critères sur lesquels vous devez vous baser pour choisir une extension de domaine, c’est l’impact que celle-ci aura sur le référencement du site. Il existe des extensions populaires qui offrent une réelle opportunité de visibilité aux adresses web qui les comportent. Au nombre de celles-là, il y a, entre autres, .com, .fr, .info, .org. ou .net. Certes, elles sont plus coûteuses que les autres, mais elles inspirent plus confiance aux internautes que les extensions peu connues. Néanmoins, puisque le coût dépend aussi en partie du domaine de second niveau (la partie à gauche du point), vous pouvez faire un compromis en fonction de votre budget (première partie intuitive et optimisée + extension peu connue, première partie non-intuitive + extension connue).

En outre, si vous avez des vues sur un pays étranger, l’idéal serait de choisir l’extension géographique du territoire, si possible. Vous devrez alors prendre contact avec l’autorité de régulation locale, et justifier l’implantation de votre activité sur son territoire d’intervention.