Les smartphones en classe : ami ou ennemi ?

 

La combinaison des élèves et des appareils mobiles en classe est depuis longtemps un sujet de débat parmi les professionnels de l’éducation. L’utilisation d’appareils mobiles pendant les cours est souvent considérée comme un élément de distraction pour les étudiants. Mais avec les smartphones d’aujourd’hui, cela peut-il encore être le cas ? Maintenant, chaque étudiant a au moins un téléphone intelligent et ils semblent vraiment y être attachés. Cela annonce de mauvaises nouvelles pour l’environnement d’apprentissage traditionnel, pourrait-on penser. La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas à éliminer les appareils mobiles de la classe. Vous devez simplement les réaffecter et les utiliser comme un outil d’apprentissage. Vous devez les utiliser pour ce qu’ils sont censés être utilisés : aider les gens à communiquer plus facilement et mieux. 

 

Les téléphones peuvent aider les élèves à s’engager davantage dans les activités de la classe

 

Tout d’abord, il existe de nombreuses applications éducatives disponibles sur l’App Store ou sur Google Play.  Il vous suffit de trouver celles qui conviennent à votre classe. En fonction de l’âge de vos élèves et de votre matière, vous pouvez choisir les applis qui correspondent parfaitement à vos besoins éducatifs.  » Il y a une application pour ça  » ne sont pas des mots vides de sens, vous savez ?

En plus de faire usage des applis, vos élèves pourraient utiliser leurs téléphones pour accéder à vos LiveBinder avec des podcasts, des vidéos et des articles spécifiques pour leurs devoirs ou pour des crédits supplémentaires. Ils peuvent collaborer à une activité de groupe sur un chat en ligne, sur Twitter, ou sur n’importe quelle plateforme que vous jugez la plus appropriée pour ce qu’ils ont à faire.

De plus, ils peuvent utiliser leurs smartphones pour créer du contenu que vous utiliserez dans votre classe. Qu’il s’agisse de tourner de courtes vidéos, de créer leurs propres ebooks ou de prendre des notes sur Padlet, le fait de participer à la création de contenu pour la classe les aidera à mieux retenir toutes les nouvelles informations qu’ils ont à apprendre.

 

Les smartphones et l’approche AIDA

 

Vous pourriez mettre en œuvre l’approche AIDA dans vos cours en utilisant les appareils des élèves eux-mêmes. AIDA signifie Attention, Intérêt, Désir et Action ; elle est généralement utilisée dans la publicité et la vente. L’approche AIDA peut servir de modèle aux enseignants qui souhaitent maintenir leurs élèves engagés et désireux d’apprendre.

 

Attention

Avant tout, les enseignants doivent capter l’attention des élèves d’une manière ou d’une autre. Cela peut se faire facilement via les appareils mobiles personnels en créant des groupes de discussion où les enseignants peuvent envoyer des notifications aux élèves avant, pendant et après le cours.

 

Intérêt

Le contenu que vous enseignez doit être intéressant ou du moins présenté de manière intéressante. Il doit susciter et maintenir l’intérêt des élèves. Cela rejoint évidemment la partie attention. Grâce à la technologie moderne, il est très facile d’envoyer le contenu lié à votre cours sur les appareils mobiles des élèves. Cela éveillera leur intérêt pour ce qui se passera réellement pendant votre cours.

 

Désir 

Vous connaissez peut-être la théorie selon laquelle chaque humain veut apprendre des choses nouvelles, intéressantes et fascinantes. Si nous parvenons à capter l’attention des élèves et à leur donner envie d’en savoir plus, leur désir de participer au cours viendra naturellement. Les méthodes d’enseignement infusées dans la technologie, combinées à un contenu de classe amusant, peuvent rendre une classe encore plus désirable.

 

Action 

Enfin, si les élèves ont vraiment envie d’apprendre et veulent s’amuser en le faisant, ils s’inscriront au cours, participeront aux leçons et aux jeux et ils rempliront les devoirs.

 

Pour que cette approche réussisse, il faut que les élèves restent constamment concentrés sur les activités d’apprentissage et qu’ils aient envie de s’impliquer. Les instruments les plus accessibles pour réaliser ces objectifs sont les propres appareils des élèves.

Que cela plaise ou non, de plus en plus d’étudiants apporteront leurs appareils dans les écoles et les universités, car cela fait partie de la vie dans le nouveau millénaire. Donc, au lieu de dire aux étudiants d’éteindre leur téléphone pendant les cours, nous devrions trouver de nouvelles idées sur la façon d’utiliser ces instruments pour les faire participer. L’opinion générale sur la façon dont les étudiants utilisent leurs propres appareils est très différente.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn