Sélectionner une page

Vous êtes porteur de projet dans l’univers high-tech et envisagez la création d’un robot pour l’exécution de tâches spécifique de tri ? Voulez-vous développer un capteur connecté à l’IOT pour la domotique ou autres fins ? Dans tous les cas, l’effectivité de votre projet passe par la création d’un prototype, laquelle peut se faire de différentes manières.

L’utilisation de l’imprimante 3D

Dans l’industrie high-tech, l’impression 3D favorise la création rapide de prototypes pendant les phases de développement. Elle utilise à cet effet des matériaux tels que le plastique, la résine et autres. De même, cette technologie vous permet de modifier vos prototypes à votre convenance.

En plus d’autres instruments et appareillages scientifiques, l’imprimante 3D fait partie des équipements qu’utilisent des professionnels comme Ribori-Instrumentation.com pour créer des prototypes fiables dans le cadre de vos projets high-tech. Durant la phase de R&D, l’impression 3D, grâce à la création de toutes sortes de pièces, facilite la validation des concepts mécaniques et l’obtention rapide de prototypes parfaits.

Pour le bon fonctionnement de votre prototype, il est des pièces mécaniques qui, malgré leur complexité, sont indispensables. L’impression 3D permet de les concevoir avec le maximum de précision. Ainsi, vous pouvez développer vos capteurs connectés à l’IOT pour la domotique et vos robots dédiés aux tâches spécifiques plus facilement. Elle participe aussi à la réduction des coûts.

développement d'un prototype high-tech

L’industrialisation, une étape déterminante dans la création de prototypes

L’industrialisation fait suite à la conception d’un prototype fonctionnel, version présentant les principales caractéristiques techniques et fonctionnelles du produit final. Elle consiste en la conception d’un prototype industriel et en la mise en place de l’outil de production du robot dédié ou des capteurs connectés.

La conception du prototype industriel se fait en fonction d’un cahier des charges qui liste les différentes fonctions du produit, ses dimensions, ses performances, etc. Elle intègre par ailleurs un plan 3D et le POC de levée des fonds. Ce dernier sert à prouver la fonction du produit, tandis que le prototype industriel, quant à lui, vise l’industrialisation du robot ou des capteurs connectés par exemple.

Les facteurs qui déterminent le succès d’un projet high-tech

Pour espérer voir votre projet high-tech se concrétiser, il existe différents facteurs dont vous devez tenir compte. Ils contribuent au bon développement du prototype, mais aussi à la réussite globale du projet high-tech. Parmi ces critères figurent la bonne identification de votre besoin et la définition précise du plan de développement.

Outre ces modalités, nous estimons opportun de faire intervenir différentes ressources sur le projet de développement de prototype, tout en veillant à les faire coopérer harmonieusement. S’agissant des contraintes de l’industrialisation, elles doivent être intégrées assez tôt au projet.

Aussi, vous ne devez pas occulter la gestion des risques et travailler de concert avec tous les intervenants sur le projet. Au fur et à mesure de l’évolution du projet, évaluez vos choix par rapport à vos objectifs et sachez intégrer les éventuelles modifications. En respectant ces modalités, nul doute que votre projet high-tech pourra se concrétiser.